Sémantique pictographique aztèque

Introduction à la sémantique pictographique

L’état des connaissances concernant la production pictographique Méso-américaine dépend historiquement de son statut et de sa considération. Tant qu’elle n’était pas considérée comme une écriture elle ne pouvait pas être étudiée en tant que telle. Il a fallu attendre un certain nombre d’années pour que cette expression graphique soit véritablement hissée au rang d’écriture.

Depuis la fin du XIXème siècle, l’ensemble des connaissances rassemblées et les sommes érudites n’ont pas permis de traduire l’expression pictographique des codex préhispaniques.

Non sans un certain regret, M.L Portilla pointe du doigt un certain retard et plus gravement un « manque à gagner » pour la compréhension globale de la Méso-amérique: « Il est certain que si ne nous sont parvenus que fort peu de codex préhispaniques, les études qui leur ont été consacrées ne sont guère plus nombreuses. Tant que nous n’en saurons pas davantage sur le contenu de ces manuscrits, notre vision de la civilisation mésoaméricaine restera sommaire » (1992 : 14).

Il fallait prendre cette phrase du spécialiste mexicain comme un appel. Que saurions-nous de la Grèce ancienne par le seul intermédiaire des historiens romains, sans comprendre les épigraphistes grecs ? Bien plus, sûrement, que ce qui est connu par l’intermédiaire des « chroniqueurs » espagnols.

Télécharger (PDF, Inconnu)

 

Licence Creative Commons
Ecrtirures pictographiques aztèques de Thomas Gibertie est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://thomas-gibertie.fr/ecritures-pictographiques-azteques/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://thomas-gibertie.fr/ecritures-pictographiques-azteques/.